Les 10 lieux les plus hantés d’Irlande

L’Irlande possède plus de 3000 châteaux en ruines sur son territoire ! Et d’après de nombreux témoignages, certains seraient dangereusement hantés ! Entre légendes et histoires de fantômes, venez découvrir quelques uns des plus sinistres châteaux d’Irlande !

1 Le Hell Fire Club

Perché dans les montagnes de Dublin, se trouve un vieux pavillon de chasse brûlé et abandonné, aux relents sulfureux toujours perceptibles. Construit en 1725 sur une tombe à couloir néolithique, l’édifice était utilisé par une secte composée de lords et d’aristocrates (le Hell Fire Club) afin de pratiquer des actes immoraux et célébrer des messes noires pour invoquer Satan. On raconte que les visiteurs ressentent une atmosphère oppressante et sont témoins de manifestations démoniaques en ces lieux.

2 Le Loftus Hall

C’est par une nuit de tempête dans la péninsule de Hook que le Diable a fait son apparition. Sir Charles Tottenham jouait aux cartes dans son manoir de Loftus Hall, lorsqu’il entendit frapper à la porte et fit entrer un étranger trempé par la pluie. Pendant la partie, une femme fit tomber ses cartes. En se penchant pour les ramasser, elle vit que les pieds de l’étranger étaient en réalité des sabots fourchus couverts de sang. Il révéla alors sa vraie nature avant de transpercer la toiture. Il hanterait la demeure depuis lors.

3 Le château de Ballygally

En voyant le château de Ballygally, une jolie résidence de style seigneurial écossais sur la côte d’Antrim, on ne dirait pas qu’il s’agit là d’un des lieux les plus hantés d’Irlande. Tout a commencé lorsqu’un ancien propriétaire enferma son épouse, Lady Isobel, dans une tour, parce qu’elle ne pouvait lui donner d’héritier mâle. Plutôt que de mourir de faim, Isobel se jeta sur les rochers en contrebas. Dans ce château désormais transformé en hôtel, les clients ont vu son spectre et des enfants fantômes errer dans les couloirs.

4 La Rivière hantée

La ville Kilkenny, où s’est déroulé le tout premier procès pour sorcellerie d’Irlande, n’est pas étrangère aux phénomènes surnaturels. Pendant une grande inondation en 1763, le pont John’s Bridge s’effondra alors qu’une foule le traversait, entraînant la noyade de 16 personnes dans la rivière Nore en crue. Depuis, les habitants du coin comme les visiteurs de passage parlent d’étranges silhouettes fantomatiques dans la rivière, griffant les berges, se penchant sur la structure actuelle et s’éveillant avec la brume matinale.

5 Le Charles Fort

Le Charles Fort, un impressionnant poste de garnison de Cork en forme d’étoile, a connu son lot d’effusions de sang. Mais malgré les batailles, les sièges et les rébellions ancrés dans ses murs, l’histoire de la Dame Blanche est celle qui glace véritablement le sang. La fille du commandant du fort venait d’épouser un officier stationné là, mais son père abattit son époux, ce qui poussa la jeune mariée à se jeter dans l’océan. Son âme perdue continue d’errer dans l’enceinte, dans sa robe de mariée.

6 La tombe de l’évêque Higgins

Ne dérangez pas les morts à moins de vouloir être hanté. C’est ce qui s’est passé à la cathédrale St Columb, lorsque des rénovations en 1867 ont dérangé la tombe de l’ancien évêque William Higgins. Sa sépulture fut déplacée à l’intérieur de la cathédrale et c’est alors que des phénomènes étranges se produisirent. Les ouvriers commencèrent à entendre des pas dans une tribune verrouillée, des formes spectrales apparurent sur des photographies et l’orgue se mit à jouer tout seul.

7 Le Malahide Castle

La seule chose plus tragique qu’un clown triste ? Un bouffon assassiné. Prenez l’exemple du château de Malahide, une forteresse médiévale sur la côte de Dublin, où il est possible d’apercevoir un tel esprit errer sur le domaine. Il s’appelait Puck, et l’histoire raconte qu’il était tombé amoureux d’une des prisonnières de Malahide, Lady Elenora Fitzgerald. Démasqué, il fut poignardé en plein cœur et jura, dans un dernier souffle, de revenir hanter le château.

8 Le Château de Leap

Les murs médiévaux du château de Leap renferment des histoires de meurtre et de trahison. Comme en 1250, lorsque deux frères ambitieux se disputèrent le fief familial. L’un d’eux, un prêtre, célébrait une messe dans la chapelle du château lorsque son frère fit irruption et lui plongea une épée en plein cœur, sur l’autel de celle qu’on surnomme désormais la chapelle ensanglantée. Et puis il y a les squelettes découverts empalés sur un pic dissimulé, mais nous en reparlerons une autre fois…

9 La prison de Crumlin Road

La prison de Crumlin Road est un vestige historique de l’époque victorienne, où furent jadis détenus certains des personnages les plus célèbres de Belfast. Il s’agit aussi d’un des lieux les plus hantés d’Irlande du Nord. Là-bas, les âmes torturées des prisonniers décédés arpentent les passerelles en fer forgé et l’on peut entendre leurs gémissements dans la nuit. L’un d’eux était un Américain exécuté pour un crime qu’il n’avait pas commis, un autre était un adolescent qui s’ôta la vie pour éviter la corde du bourreau.

10 Le monastère de Glendalough

Près du parking visiteurs, au bord du ruisseau, se trouve un cimetière des plus pittoresques et une chapelle tout aussi typique. Ici même où le principal occupant des lieux, un certain St. Kevin, aurait fouetté une pauvre malheureuse avec des orties avant de la noyer dans le lac. Le fantôme de cette femme rodant maintenant autour du site. Plusieurs personnes affirment d’ailleurs avoir pris le spectre en photo. Des voix s’élèvent aussi pour dire que le fantôme serait celui de Kevin en personne.

Source: ireland.com

error

Author: admin

Laisser un commentaire