Truie condamnée à mort, dauphins exorcisés… les étranges procès d’animaux

Un cochon présenté au tribunal, des sangsues condamnées par contumace… Saviez-vous que du XIIIe au XVIIIe siècle, les animaux pouvaient être traînés devant la justice et condamnés au même titre que les hommes ? Décryptage d’un système judiciaire qui nous paraît bien étrange aujourd’hui.

Cochons dévoreurs de nouveaux-nés condamnés à l’étranglement, sangsues sommées par la justice de ne plus s’en prendre aux poissons… Pendant près d’un millénaire en Europe, les bêtes de ferme et autres insectes nuisibles pouvaient être envoyés devant des tribunaux, et jugés à l’aide de toute une rhétorique constituée de citations latines et d’allusions prétendument historiques. Excommunications, exorcismes publics, condamnations à mort, jugements par contumace… ces histoires nous semblent aujourd’hui tellement stupéfiantes, qu’elles sont longtemps passées pour être imaginaires.

Revivez quelques-uns des plus étonnants procès d’animaux du Moyen Âge : bienvenue dans une époque où l’on attendait des bêtes, membres à part entière de « la communauté de Dieu« , qu’elles respectent les mêmes devoirs que les humains.

La célèbre affaire de la truie anthropophage de Falaise, en Normandie

Exécution de la truie infanticide de Falaise – Gravure de « L’homme et la Bête » Crédits : Arthur Mangin, 1872

An 1386, région de Falaise, en Normandie. A l’époque, les cochons déambulent librement dans les rues, jouant le rôle d’éboueurs. Un jour, une truie renverse un nouveau-né mal surveillé, et commence à le dévorer au niveau du bras et du visage. Le nourrisson ne survit pas à ses blessures, et la truie est conduite au tribunal. Ce procès est le mieux documenté de tous les jugements d’animaux dont on a gardé la trace, notamment grâce aux sommes d’argent dépensées pour cet événement, qui dure neuf jours. A l’issue du procès, la truie est condamnée à être d’abord traînée sur une claie dans les faubourgs de Falaise, puis pendue et brûlée. En 2010 dans l’émission d’Alain Veinstein Du jour au lendemain, l’historien médiéviste Michel Pastoureau, auteur de l’ouvrage Le Cochon : histoire d’un cousin mal aimé (Gallimard) revenait sur cette incroyable histoire :

Pour consulter la suite de l’article : https://www.franceculture.fr/histoire/truie-condamnee-a-mort-dauphins-exorcises-les-etranges-proces-danimaux-au-moyen-age

Author: admin

Laisser un commentaire