JE VIS DANS UNE MAISON HANTÉE (UN FANTÔME EFFRAYANT M’A SUIVIE)

Voici Layla. Quand elle dit aux gens qu’elle a vécu dans une maison hantée, la réaction la plus fréquente qu’elle entend est :  » Waouh, cool ! ». Eh bien, les amis, elle est là pour vous dire pourquoi, elle, elle ne trouve pas l’expérience « cool » du tout.

Layla a une amie, Sarah. Elles sont ensemble depuis leur plus tendre enfance ; elles sont allées à l’école ensemble et, après, elles sont entrées dans la même université. La fac était dans une autre ville et elles ont dû déménager là-bas avant le début de l’année. Elles ne voulaient pas emménager dans la résidence universitaire, alors elles ont cherché un petit appartement avec deux chambres. Puis, tout à coup, elles sont tombés sur cette maison – une vieille maison de deux étages presque en centre-ville, mais dans un quartier calme. Et ce qui était encore plus chouette, c’est que son loyer était dérisoire.

Quand elles ont emménagé, elles ont été accueillies par des gens gentils – leurs voisins. L’un d’eux, souriant, les a regardées bizarrement et leur a demandé s’il y avait une raison particulière pour laquelle elles avaient choisi cette maison. Elles ont ri d’une manière idiote et n’ont pas fait attention à la question. En y repensant, Layla se dit qu’elles auraient vraiment dû demander une explication, mais à l’époque, elles avaient juste hâte d’emménager et ont simplement remercié le Monsieur pour son accueil chaleureux.

L’entrée de la maison se trouvait à un endroit qui n’était pas visible de la route principale. Quand elles ont monté les escaliers, elles ont vu une gentille vieille femme avec un sac en papier à la main. « Bonjour les filles ! Je m’appelle Mme Hopkins. Je vous souhaite la bienvenue dans notre quartier. Je vous ai apporté ma fameuse tarte aux pommes pour le déjeuner. Je suppose que vous êtes loin de vos parents et que vous n’avez pas encore eu le temps de cuisiner ». Elles l’ont remerciée cordialement, et en entrant dans la maison, elles ont décidé de l’inviter à prendre un café. Mais quand elles se sont retournées vers elle, elle était déjà partie. Bon, elles avaient beaucoup à faire et elles ont décidé qu’elles demanderaient plus tard aux voisins où elle vivait. C’était l’extase. La seule chose qui les a un peu dérangées, c’est qu’elles ne parvenaient pas à bien dormir, mais elles se sont dit que c’était à cause du stress du premier semestre. Le bon côté des choses, c’est qu’elles trouvaient plusieurs fois par semaine un nouveau paquet avec une tarte de Mme Hopkins à l’intérieur, sur le pas de la porte. Elles étaient de plus en plus occupées et ne pensaient plus beaucoup à cette voisine. Mais le problème, c’est que leurs problèmes de sommeil devenaient assez pénibles.

Un jour, quand elle est allée à la cuisine se chercher un verre d’eau, elle y a trouvé Sarah avec des cernes noirs sous les yeux, qui la regardait au bord des larmes. Cela peut sembler anodin, mais si toi aussi tu n’arrives pas à avoir une bonne nuit de sommeil pendant quelques mois, tu te sentiras vraiment mal aussi. Parfois, l’une d’elles entrait dans une pièce vide et sentait l’odeur du parfum de quelqu’un. Une fois, alors que Layla était dans la salle de bains, elle a vu la poignée de la porte verrouillée bouger légèrement, comme si quelqu’un essayait de l’ouvrir. Elle a crié « Sarah, c’est occupé ! » et puis… elle a entendu la voix de Sarah en bas : « Qu’est-ce que tu as dit ? » Layla a eu la chair de poule sur tout le corps… Si Sarah était en bas, qui donc essayait d’ouvrir la porte?

Elles ont décidé qu’il était temps de chercher une nouvelle maison, puisqu’il leur était impossible de dormir, et elles commençaient à éprouver de l’anxiété avec toutes ces choses étranges qui se passaient dans la maison. Un matin, elle et Sarah se sont rendues chez le voisin qui les avait accueillies le premier jour avec sa question bizarre, pour lui poser quelques questions. Layla lui a demandé immédiatement : « Où peut-on rencontrer Mme Hopkins ? » Il les a regardées avec une expression étrange et a répondu : « Il n’y a personne qui s’appelle Mme Hopkins dans le quartier. Pourquoi ? » Elles étaient stupéfaites. « Mais on l’a rencontrée le premier jour de notre arrivée ! » « Vous devez vous tromper. Mme Hopkins vivait dans votre maison, mais elle est morte il y a plusieurs années après être tombée malade. Elle était célèbre pour sa pâtisserie, d’ailleurs. » Alors qu’elles montaient les escaliers, elles ont vu un autre paquet en papier contenant un gâteau de Mme Hopkins. Layla était si horrifiée qu’elle pouvait difficilement faire ces quelques pas vers le paquet. Dessus, il y avait une note manuscrite qui disait : « Les filles, venez me rendre visite un de ces jours ». À ce moment-là, elles se sont précipitées dans la maison et ont fait leurs valises dans la panique la plus totale.

 

Author: admin

Laisser un commentaire