La chaise maudite de Thomas Busby

Au cœur de la campagne Anglaise, se trouve une chaise ancienne qui d’après les dires aurait un pouvoir maléfique.  Il y a 300 ans le condamné à mort Thomas Busby a déclaré que toutes personnes qui oseraient s’asseoir dessus seraient touchées d’une mort violente.

Une malédiction qui va malheureusement s’accomplir au fil des années, voici l’histoire de la chaise maudite de Thomas Busby.

L’histoire débute en l’an 1 700 à Thirsk, une ville du Yorkshire du Nord en Angleterre. Cette année-là, une famille va voir le malheur s’abattre sur elle le jour où la fille de la maison décide d’épouser un certain Thomas Busby.

“Thomas Busby était un homme malfaisant”

Thomas Busby était un homme malfaisant, alcoolique et violent. Il travaillait avec son beau-père et se disputait souvent avec lui. Un jour, alors que l’une de ses disputes a mal tourné, Thomas Busby l’assassinat.

Thomas Busby est alors jugé et condamné à la pendaison. Avant de mourir, comme dernière volonté, il demande à boire une dernière bière dans son auberge préférée, assis sur sa chaise fétiche. C’est à ce moment-là qu’il a déclaré que désormais quiconque osera s’asseoir sur sa chaise connaîtra une mort certaine.

Durant plusieurs siècles, personne ne va braver la malédiction de la chaise de Thomas Busby. Il faudra attendre la seconde guerre mondiale pour que des jeunes aviateurs Canadiens, ne voyant là que de vieilles superstitions, osent s’asseoir sur la chaise. Et pourtant quelques heures seulement après cet épisode,  les deux aviateurs vont périr dans un terrible accident de la route.

Quelques années plus tard, la malédiction frappe encore. Un ouvrier qui travaillait sur un chantier en face de l’auberge et qui lui aussi s’était assis sur la fameuse chaise trouve la mort.

Après ce nouveau drame, le propriétaire de l’auberge décide de descendre la chaise dans sa cave, mais cela ne va pas suffire. Au début des années 70, la médication frappe encore une nouvelle fois quand un jeune homme venu pour une livraison se rend dans la cave pour y déposer des caisses de bières. Il s’asseoir alors pour souffler quelques instants mais il ne va pas choisir la bonne chaise. Puis il reprend sa camionnette et pour aucunes raisons apparentes, il perdu le contrôle de son véhicule pour terminer droit dans un arbre. Il est mort sur le coup. Pour le propriétaire de l’auberge, il devient urgent d’arrêter cette hécatombe et ainsi vend la chaise.

Suite à cette sage décision, l’auberge est redevenue un endroit chaleureux et accueillant. Quand à la chaise maudite de Thomas Busby, elle est désormais accrochée au mur du musée de la ville à deux mètres de hauteur, attendant le jour où un imprudent s’aventurera à la décrocher pour pourquoi pas s’asseoir dessus.

error

Author: admin

Laisser un commentaire