Etes vous prêts à passer une nuit dans cet hôtel ?

L’Hôtel Shelbourne, situé dans le centre-ville de Dublin, est l’un des principaux et des plus célèbres établissements de la capitale de l’Irlande. Cependant, il possède une particularité puisqu’il serait hanté par le fantôme d’une jeune fille.

Au cours de ces dernières années, de nombreux clients ont quitté leur chambre en criant après avoir été en contact avec cette présence paranormale. Un récent documentaire diffusé sur RTE a révélé que deux à trois clients par semaine avaient eu à faire avec cette présence.

Les plaintes des clients ont été si nombreuses que les dirigeants de l’hôtel ont demandé à un membre du personnel de dormir dans l’une des chambres afin de vérifier si ces histoires de revenant étaient véridiques.

Ce dernier remarqua que les poignées des robinets tournaient sur elles-mêmes sans aucune intervention physique. Quelques instants plus tard, l’un de ses collègues l’a vu ressortir « blanc comme une feuille ».

Selon la légende, il s’agirait de l’esprit de Mary Masters, une jeune fille âgée de sept ans, qui est morte du choléra en 1791.

Il y a trois ans, l’hôtel bien connu a défrayé la chronique aux États-Unis, quand Lily Collins, une actrice d’Hollywood, a affirmé, devant des millions de téléspectateurs, qu’elle était persuadée que les lieux étaient hantés par ce même spectre au cours de son séjour au Shelbourne.

Collins, la fille de la pop star Phil Collins, se trouvait dans la chambre numéro 255 puisqu’elle avait décidé de prendre un peu de repos lors du tournage du film « The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres ». A l’intérieur, elle aurait senti la présence d’un « fantôme gloussant ».

Tim Kelly, patron de l’Irish Ghost Hunters (considérée comme étant la meilleure équipe de chasseurs de fantômes du pays), s’est naturellement intéressé à cette affaire :

« La hantise de l’Hôtel Shelbourne sonne comme l’un des cas les plus intéressants. »

« Je suis extrêmement heureux sur ce que nous pourrions y trouver. »

« Nous avons constaté qu’il y a des explications rationnelles sur environ neuf cas sur dix. Par exemple, cela pourrait la plomberie qui fait des siennes, de sorte que les bruits viennent du baset sont produits par des tuyaux situés sous le plancher. »

« Dans d’autres cas, le mauvais câblage électrique dans une maison peut augmenter le champ électromagnétique et rendre les gens paranoïaques et leurs faire penser qu’ils voient les choses. Et puis, les bruits de grattage provenant du grenier sont souvent le fait de rats ou de souris. »

Kelly, 48 ans, est membre de l’équipe. Avec ses collègues, elle utilise des caméras thermiques et des équipements audios très puissants au cours de leurs enquêtes.

Elle explique :

« Dans certains cas, nous ne parvenons pas à savoir ce qui est à l’origine de cette énergie qui a envahit une maison. Lorsque cela arrive, nous recommandons d’obtenir de l’aide d’un médium.»

Seriez-vous prêt à passer une nuit dans cette hôtel ?

Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 17 =