Enfermé dans une maison hantée pour non-respect des règles !

Cette mesure drastique a été imposée face aux nombreuses violations des règles en Indonésie.

Cantonner les contrevenants

Une responsable en Indonésie a décidé d’utiliser les grands moyens face aux personnes qui ne respectent pas les règles pour lutter contre la propagation. Lasse de voir ces habitants qui violent sans cesse les mesures, elle a décidé de leur faire peur en les enfermant dans une « maison hantée ».

« L’idée est que s’il y a une maison vide ou une maison hantée dans un village, il faut y cantonner les contrevenants », a confié Kusdinar Untung Yuni Sukowati, cheffe du département de Sragen sur l’île de Java.

Identifier les maisons hantées

Avant de mettre en œuvre ce dispositif, la responsable a sorti un décret pour la régulation de l’afflux d’Indonésiens arrivant de la capitale Jakarta et d’autres grandes villes. Dans la foulée, certains n’ont pas respecté la règle d’un isolement de deux semaines suivant leur arrivée. Les responsables locaux ont alors identifié les maisons abandonnées considérées comme hantées dans un pays où les croyances en des êtres surnaturels sont bien ancrées dans la population. Depuis ces instructions, cinq personnes ont déjà vécu un cauchemar dans des maisons hantées.

Dans le village de Sepat en Indonésie, une maison abandonnée depuis longtemps a accueilli trois récalcitrants pour une durée de deux semaines. Heri Susanto, un des contrevenants, a confié avoir retenu la leçon même s’il n’a pas encore croisé de fantôme.

Source : lci.fr / linfo.re

error

Author: admin