Cinq films d’horreur à voir sur Netflix pour Halloween

Rien de mieux pour passer un bon Halloween qu’une soirée devant un long-métrage d’angoisse. Voici notre sélection de films 100% streaming.

1. Conjuring (2013)

Presque dix ans après Saw, James Wan a affolé le box-office avec un film d’horreur bien moins brutal. Premier chapitre de l’adaptation des dossiers Warren, du nom des affaires traitées par les spécialistes du paranormal Lorraine et Ed Warren, Conjuring est sans aucun doute le plus efficace. Possession, jumpscares, maison hantée… Le long-métrage est d’autant plus séduisant, qu’il affiche une imagerie rétro prompte à séduire les amateurs du genre. De quoi frissonner à tous les coups.

2. Les Griffes de la nuit (1984)

Qu’il s’agisse d’une découverte ou non, le long-métrage de Wes Craven reste une référence en matière de slasher. L’idée de génie ? La figure même de Freddy Krueger, qui hante les rêves des adolescents de Elm Street… Pour mieux les tuer dans la réalité. Avec cette rencontre entre l’horreur et l’ordinaire, le cinéaste égratigne la façade proprette des banlieues américaines. Moins révolutionnaire aujourd’hui, le film reste un parfait divertissement.

2. The Thing (1982)

Nous voilà plus dans le fantastique que dans l’horreur. Reste que le huis-clos glacier de John Carpenter donnera des sueurs froides aux spectateurs les plus claustrophobiques. Imaginez une équipe de chercheurs, coincée dans une station de l’Antarctique, et décimée par une créature hybride capable d’imiter toute forme de vie. Pour ce premier opus de la trilogie de l’Apocalypse, qui sera suivie par Prince des Ténèbres et L’Antre de la folie, le réalisateur vise juste avec un classique qui survit à l’épreuve du temps.

4. Scream (1996)

Place à l’horreur méta. Dans les années 90, les slashers connaissent une nouvelle jeunesse. Avec Scream, Wes Craven subvertit les codes d’un genre qu’il a contribué à démocratiser. La démarche est d’autant plus évidente dans la scène, restée culte, où Randy liste les règles pour survivre dans un film d’horreur. Par exemple : ne pas être actif sexuellement, éviter l’alcool et la drogue et proscrire la phrase « Je reviens tout de suite ». Netflix dispose des deux volets suivants, mais le premier chapitre reste le meilleur.

5. Pas un bruit (2016)

Avant de réaliser la brillante série The Haunting of Hill House, et de s’attaquer à Doctor Sleep (la suite de Shining), Mike Flanagan s’est illustré dans le domaine de l’horreur. Trois de ses films sont visibles sur Netflix, Jessie, Ne t’endors pas et Pas un bruit. Ce dernier, le plus réussi, se classe dans le sous-genre du « home invasion » comme Funny Games ou The Strangers. Ici, c’est le domicile d’une jeune femme muette et malentendante qui est infiltré par un tueur masqué. Malin et bien maîtrisé.

Source : vanityfair.fr

error

Author: admin