10 lieux réputés hantés en Alsace

L’Alsace est une contrée historique. En ses terres, le château du Haut-Koenigsbourg fait office de demeure aux mystères et légendes qui hantent la région. Beaucoup d’histoires locales concernent des maisons hantées, des châteaux ou encore des hôtels découvrons ensemble dix des lieux réputés hantés en Alsace.

1# L’hôtel Saint Hippolyte

Là, au milieu d’un champs, se dresse un hôtel sans portes, sans fenêtres, à l’allure bien macabre. Connu des Alsaciens, vous pourrez y trouver divers tags, signes sataniques, souliers d’enfants ou vieilles boîtes de conserve. L’hôtel étant sujet aux rumeurs sur son histoire, difficile de démêler le vrai du faux.

2# L’hôpital hanté de B…

Initialement, une maison de repos pour la police nationale, le centre s’est très rapidement reconverti en un hôpital spécialisé dans les pathologies lourdes de réduction physiques et psychiatriques.

troubles mentaux, corps estropiés, le décor est planté. En 5 ans, 32 des 80 patients sont décédés à la suite de leurs blessures. Aujourd’hui ils hanteraient les lieux et entreraient en contact avec les visiteurs. Victime de son effroyable attraction, il est comme un bon nombre de lieux abonnés, saccagé par ses visiteurs. Lits renversés, fenêtres cassées, murs abimés… les chambres ont été dévastées.

3# La clinique du diable

Réputé hanté, cette ancien sanatorium reconverti en clinique, et un lieu gigantesque, avec plusieurs bâtiments et également une petite manoir au fond, l’endroit a été malheureusement pas mal saccagé.

4# La colline aux sorcières

Direction le Bastberg, colline située sur la commune de Bouxwiller. L’histoire raconte qu’à minuit, autrefois, toutes les sorcières venaient se réunir tout en haut et effectuer des rituels… Il est dit que le vent qui siffle que l’on entend au sommet est le cri des sorcières d’autrefois…

5# La route maudite

Entre le territoire de Belfort et la Suisse, le Sundgau est une vieille contée Alsacienne tranquille et préservée. Mais un phénomène étrange inquiété ses habitants depuis de nombreuses années. Une route, la départementale D419 est le théâtre angoissant d’innombrables accidents. Ces accidents ont toujours lieu au même endroit, non loin d’une auberge. La D419 fait régulièrement la une des journaux régionaux, une bien redoutable célébrité.

6# Les ruines de l’abbaye de Niedermunster

Cette abbaye est bien connue des promeneurs des environs du Mont Sainte Odile. En effet, le lien n’est pas forcément évident, mais il s’agit bien des ruines du second monastère créé par la sainte protectrice de l’Alsace, Odile de Hohenbourg. Les ruines sont laissées à l’état brut après des saccages en cascade et un pillage effectué en règle après l’évocation d’une légende relatant la présence d’une relique sacrée en ses murs. L’abbaye de Niedermunster est un lieu mystérieux, propices aux mythes et aux légendes. On raconte que les fantômes des malades en attente d’un miracle habiteraient toujours en ces lieux… Si vous vous y rendez, appréciez les ruines et l’atmosphère lourd qui entoure l’abbaye qui garde ses secrets.

7# La forêt hantée du Hohlandsbourg

Il y a fort longtemps, vivait Rodolphe de Hohlandsberg, jeune seigneur du château du Hohlandsbourg. la chasse était une passion dévorante pour ce jeune seigneur qui en oubliait même ses obligations. Un dimanche, jour du seigneur où l’on ne peut pratiquer la chasse, ce jeune fourbe de Rodolphe organisa une partie de chasse où il pourchassa un cerf à travers la forêt, ravageant les champs des pauvres paysans environnants, tuant les moutons et autres animaux de bétail. Le jeune Rodolphe entouré de ses camarades le quittant un à un, ne voulait pas s’avouer vaincu : la rage l’avait gagné… Il décida de poursuivre la chasse et acheva son camarade de chasse, une jeune seigneur bienveillant. C’est alors qu’une voix grave résonna dans la forêt : « Rodolphe, tu es maudit pour toute l’éternité » tonna la voix. Dès lors le sol s’ouvrit sous ses pieds et Rodolphe de Hohlandsberg fût précipité dans un ravin, mort et maudit à jamais. Depuis la forêt est surnommée « Mörderwald », la forêt du meurtre et réputée comme maudite.

8# La chapelle de Burnkirch

La petite chapelle de Burnkirch à Ilffurth dans le Sundgau n’a rien de particulier à première vue. C’est une église médiévale entourée d’un petit cimetière, connue notamment pour l’affaire dite des « possédés d’Illfurth«  qui s’est jouée il y a 150 ans. C’est dans ce petit village du Sundgau, que les premiers cas de possessions furent reconnus par le clergé. Deux enfants de 7 et 9 ans furent ainsi pris de maux étranges, l’église dû intervenir et procéder à un exorcisme. Les deux enfants furent sauvés après deux exorcismes pratiqués dans l’église de Burnkirch. Un lieu qui reste entouré de légendes autour des possessions et du passage des démons en son cœur.

9# L’hôtel abandonné M

Cette hôtel fantôme est désormais une friche, un vestige du passé… Ce centre de loisir et hôtel avait été construit en 1927 et proposait de nombreuses activités : patinage, sport d’extérieur, discothèque… Un lieu désormais désert laissé à l’abandon, fermé depuis bientôt 30 ans. Les visites y sont déconseillées, car la structure du bâtiment est devenue fragile. Les aventuriers ayant visité la friche parlent d’uneambiance lourde, d’apparitions, de bruits étranges…

10# La Roche des Fées à Neubois

Encore une balade dans les vallées alsaciennes, et oui, mais pas n’importe laquelle cette fois ! Une promenade magique, je dirais même, féerique, vous attend à la frontière entre le Bas-Rhin et les Vosges. Vous y découvrirez beaucoup plus que des paysages à couper le souffle : c’est toute une atmosphère enchantée qu’on vous propose ici. Le « rocher des sorcières » du côté alsacien, également appelé « roche des fées » par les Vosgiens, a selon la légende été construit par des fées, qui s’en seraient ensuite fait chasser par les missionnaires chrétiens.

 

error

Author: admin