Un chauffeur de taxi terrifié par sa rencontre avec un fantôme

L’histoire de fantômes est l’une des réalités partagées au Ghana. Pour le plus petit au plus grand superstitieux, les fantômes sont réels. ”Le retour du mort dans le monde des vivants dépend de sa mission sur terre”, selon eux.

Cependant, les chrétiens diront que les morts se reposent et attendent le retour de leur créateur, pendant que d’autres religions croient en diverses formes de réincarnation.

Pour ce chauffeur de taxi ghanéen, Isaac Agyiri, la rencontre qu’il a faite sur son chemin d’Abelemkpe à Lapaz, banlieue de la capitale Accra, a changé son point de vue en ce qui concerne les sujets liés aux fantômes.

Isaac Agyiri a eu la peur de sa vie suite à une rencontre avec un homme, qu’il prétend être un fantôme.
Selon le chauffeur de taxi, il a pris l’homme mystérieux à Abelemkpe, une banlieue d’Accra et sa destination était Lapaz. Mais, fait surprenant le chauffeur a constaté que son passager a disparu, pendant qu’il conduisait sur une autoroute. Isaac Agyiri a partagé son expérience avec Pulse en affirmant:

J’ai pris l’homme de Akpelenkpe autour de 15h00 et il a dit qu’il allait à Abeka-Lapaz pour prendre une voiture pour se rendre à Nsawam.”

Je lui ai dit que je prendrai 10 GHC pour le transport, mais il a dit qu’il paierait 8GHC et puis après il s’est assis dans la voiture.
Quand nous sommes arrivés à Abofu pour monter le pont, j’ai commencé à me demander si cet homme était une bonne personne, parce qu’il avait des colis, qu’il a placés sur le siège arrière, donc j’ai vérifié derrière moi, mais je ne l’ai pas vu de Achimota à Akweteyman jonction.
Je n’ai pas ralenti tout en le conduisant parce que de Achimota à Lapaz il n’y avait pas d’embouteillages, donc je ne pense pas qu’il soit descendu.
Après avoir réalisé qu’il n’était pas dans la voiture, j’ai continué à accélérer jusqu’à l’arrêt de bus de Lapaz et garé la voiture. J’ai ouvert la voiture pour bien vérifier, mais je n’ai vu personne. J’étais choqué.

Quand on lui a demandé quelle a été sa réaction après avoir réalisé que le passager n’était plus dans la voiture, Agyiri a répondu:

”Je conduis depuis 15 ans, alors quand je me suis aperçu de cela, j’ai gardé mon sang-froid et j’ai conduit jusqu’à la station service de Lapaz et j’ai ouvert le siège arrière pour vérifier.
L’homme n’était plus dans la voiture, mais il a laissé ses articles, donc je l’ai ouvert et à ma grande surprise, j’ai trouvé une pioche et des coutelas bien enveloppés. Sur le champ je me suis dirigé vers Vision 1 FM pour raconter mon expérience”.

Interrogé pour savoir comment il a passé la nuit, il a dit;

“Depuis je ne me sens pas bien. Cependant, avant de quitter la maison un pasteur a prié pour moi.

Source: https://www.afrikmag.com

Author: admin

Laisser un commentaire