Le Chevalier le Plus Maléfique du Moyen-Âge (Gilles de Rais)

Gilles de Rais (ou de Retz) est pendu et brûlé le 26 octobre 1440. Sa vie tumultueuse, ses crimes et sa mort vont inspirer deux siècles plus tard la légende de « Barbe-bleue »

Charles Perrault, un écrivain du temps de Louis XIV, raconte ainsi dans son célèbre recueil des Contes de ma mère l’Oye l’histoire d’un féroce seigneur qui tuait ses épouses successives…

Mais Gilles de Rais, le véritable Barbe-bleue, préférait quant à lui les enfants !

Ce riche et puissant seigneur, né vers 1404 dans l’une des plus grandes familles de Bretagne, accompagne Jeanne d’Arc dans la guerre contre les Anglais. Au sacre de Charles VII à Reims, il figure à la gauche du roi, Jeanne étant à sa droite. Le soir du sacre, il est nommé maréchal de France.

Disgrâcié après l’échec du siège de Paris et affecté par la mort de sa femme, Gilles de Rais se retire sur ses terres de Machecoul et Tiffauges, dans la région de Nantes, où il dilapide la fortune héritée de sa femme.

Assouvissant ses pulsions sado-pédérastiques, il commet alors des meurtres horribles sur environ 140 garçonnets de sa région. Confondu suite à la plainte de certains débiteurs, il confesse ses crimes. Il est jugé et exécuté avec deux complices, après avoir manifesté un spectaculaire repentir.

error

Author: admin

Laisser un commentaire