Roland Doe le possédé

Commençons par l’histoire qui a inspiré le roman et le film L’Exorciste. Il s’agit de la vie de Roland Doe, un pseudonyme donné par l’église catholique à Robbie Mannheim pour le protéger. Comme dans le film, la tante de Roland lui a offert une planche de Ouija. Alors que le garçon s’amusait à rentrer en contact avec des esprits, cela a permis à des démons de s’infiltrer dans son corps. Ces démons se sont manifestés en faisant des rayures sur le corps du jeune homme et en gravant des mots dans sa chair. Mais cela avait commencé par des bruits étranges dans la maison ou des robinets qui se mettaient à couler tout seul, des rires démoniaques ou des objets religieux qui se mettaient à trembler. Les esprits qui possédaient le corps de Roland ont continué en faisant voler ces objets dans les pièces de la maison puis Roland Doe s’est mis à parler des langues anciennes et à léviter dans les airs tout en tordant son corps de douleur.

Face à ces manifestations démoniaques, la famille du jeune garçon s’est donc tournée vers un exorciste qui l’a observé toute une nuit. Lors du premier exorcisme, le prêtre a été blessé. En grande difficulté, le prêtre a accepté l’aide de trois autres exorcistes et c’est plus d’une trentaine d’exorcismes qui ont été tentés en l’espace de deux mois pour venir à bout des esprits démoniaques. Selon le témoignage des personnes présentes le jour où le jeune Roland a été libéré de ses démons, un cri d’angoisse s’est fait entendre et une terrible odeur flottait dans l’air.

Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =